Fin de contrat

Nous sommes le 10 juillet, et aujourd’hui, je termine mon contrat en tant que téléconseillère pour la société si bien connue qu’est EDF. Une expérience de 6 mois qui fut enrichissante. Repassons en revue ces 6 derniers mois.

Les deux premiers mois

Quand on bosse pour une telle société, on nous forme. Donc un gros passage obligatoire, qui comporte donc trois semaines en salle de formation, sans prendre un seul appel. Puis vient la semaine de pépinière en duo, où nous sommes regroupés, et aidés en cas de besoin. La deuxième semaine de pépinière, c’est en solo, toujours avec de l’aide.

Et puis ensuite, nous sommes dispersés dans différentes équipes. Du coup, il y a un bon gros mois qui se passe avant d’être complètement autonome. Personnellement, c’est un passage que j’aurais fais deux fois dans ma vie. J’ai déjà bossé pour cette société en 2015. Donc, les deux premiers mois passent toujours relativement vite.

Et puis, il est arrivé

Avez-vous deviné de qui je parle ? Je ne parle pas de mon homme, que j’ai bel et bien rencontré sur mon lieu de travail. Mais de ce fameux virus ! Le Covid-19. Du coup, voilà que je me retrouve chez moi, à rien faire. Le confinement à donc commencé officiellement pour moi le 19 mars.

Le 15 avril, j’ai reçu un message de mon supérieur hiérarchique, qui m’a proposé de télé-travailler. Ni une ni deux, je me suis rendue sur mon lieu de travail, coiffée, habillée et masquée, afin de récupérer tout le matériel nécessaire afin de pouvoir travailler de chez moi. =

La fin

Je ne savais vraiment pas que le télétravail n’allait pas me convenir à 100%. Mais je ne savais pas non plus, en acceptant, que je n’allais jamais retourner travailler sur le site, avec mes collègues. Du coup, j’ai terminé mon contrat, du 16 avril au 10 juillet, dans mon studio de 18m² à prendre 7h d’appels par jour.

Le télétravail a été une excellente occasion de continuer à produire pendant la crise sanitaire. Mais sincèrement, sur la durée, c’est un nid à angoisse ! Je ne me suis pas maquillée depuis un bail, le pyjama est devenu mon meilleur ami, et j’ai terminé mon contrat, aujourd’hui, sans pouvoir dire un aurevoir à mes collègues prefs. Une arnaque non ? Mdr

Evidemment, je dis qu’il s’agit d’une arnaque uniquement pour rigoler, car en mettant en place ce télétravail, la société pour laquelle je travaillais à prit énormément de risques, nous a montré qu’elle avait confiance en nous, et a du bien sur, sauver des vies.

Il y a du négatif, évidemment, mais je n’en ferai pas part ici. On arrête le négatif non mais !

La suite des événements

Ma vie professionnelle va prendre un joli tournant dans les mois à venir. J’ai décidé de reprendre une formation afin de faire valoir mes acquis dans le e-commerce. J’avais vraiment envie de faire certifier par un diplôme tout ce que j’ai appris au cours de mes postes dans ce domaine. Domaine qui d’ailleurs, me passionne, et dans lequel j’ai envie de me lancer.

Et oui, la formation en question me propose de m’aider à lancer ma propre société e-commerce. Donc, en avant pour de nouvelles aventures. J’espère pouvoir compter sur ma petite communauté blog pour me soutenir à fond dans mes choix et dans cette nouvelle aventure.

J’avais besoin d’extérioriser et de faire le point rapidement sur ma vie professionnelle des 6 derniers mois. Et puis, comme ça, j’en aurai un souvenir. Donc si un jour vous téléphonez à EDF, et que vous entendez “Bonjour, bienvenue chez EDF, que puis-je faire pour vous”… Ce ne sera plus moi !

Comments (7)

  1. Coucou !
    C’est un métier que je n’aurai pas pu exercer. Je n’aime pas le téléphone lol. Bon je tiens un standard où je bosse mais ça reste une petite concession donc pas trop d’appels à gérer ! C’est sûr que c’est particulier le télétravail ! Ne pas pouvoir dire au revoir aux collègues m’aurait peser. Je te souhaite pleins de belles choses pour ton nouveau projet.
    Bisous

  2. Je te souhaite beaucoup de succès dans ta prochaine formation, j’espère que ça pourra vraiment déboucher sur ta petite société 🙂 Bisous !

  3. Coucou ! Comme je te comprends, ça n’a pas été simple la période télétravail.
    Je te souhaite plein de succès dans ton projet 🙂
    Des bisous

  4. C’est sur que le télétravail ça ne devait pas être facile, c’est pas simple de travailler de chez soi tous les jours et toute la journée, des bisous 🙂

  5. Wahouuu une sacrée expérience. Le télétravail c’est clair que ça ne convient pas à tout le monde, je sais que personnellement je ne pourrais pas. Manque de volonté et trop envie de faire autre chose!!!
    Belle continuation professionnelle alors! J’ai hâte de découvrir la suite de ton parcours

  6. Je te souhaite bonne chance pour la suite de tes recherches.
    Et je veux bien te croire que bosser dans un tout petit espace n’a pas dû être facile tous les jours et le pire c’est de ne pas avoir pu dire au revoir à ses collègues.
    Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *