Laissez-moi tranquille

« Ecrire. Non pas une lettre, ni même un journal intime. Non. Simplement écrire. Comme on respire. Pour vivre »

Cette phrase de Pierre Bottero m’a inspirée aujourd’hui.i

Chaque jour qui passe est différent, dans la mesure où l’on crée de nouvelles sensations, émotions et sentiments à chaque instant. Je vis quelque chose de fort en ce moment, de nouvelles aventures, une nouvelle aventure. Je ne m’étalerai pas non plus sur le sujet, car c’est assez personnel, mais disons que je vais bien.

Ma famille, elle, pense que je vais mal. Pourquoi ? Parce que je suis célibataire. Voilà le sujet que je souhaitais aborder avec vous aujourd’hui. C’est un sujet sensible qui me touche beaucoup, mais que je me dois d’aborder.

  • « Quand vas-tu nous présenter quelqu’un ? »
  • « Tu vois quelqu’un en ce moment ? »
  • « Et les amours, ça va ? »
  • « T’en a pas marre d’être seule ? »

Toutes ces phrases, et autres dérivés, me mettent hors de moi comme pas possible… Comment faire comprendre au monde que je vais bien, que j’ai tiré un trait sur mon passé ? Un trait définitif. Le retour en arrière n’est plus possible. Je me suis reconstruite. Seule. Oui, je vous assure que c’est tout à fait possible.

Il suffit simplement d’y croire. Il y a encore quelques jours, je réfléchissais à tout ça, à comment j’avais fais pour me relever. Certes, j’ai mis du temps, mais j’ai réussi malgré tout. Il suffit d’y croire.

Comment se passe ce changement ? C’est uniquement une question d’estime de soi. Tu es mieux seule ou accompagnée ? Il ne faut pas faire une fixette sur le célibat. C’est comme ça, c’est ainsi.

Aujourd’hui, je suis en colère, car ma famille, et certains de mes proches ne comprennent pas pourquoi je ne souhaite pas « refaire ma vie » comme ils le disent si bien. Mais merde, bon sang, laissez moi respirer. Je me retrouve ENFIN seule, face à mes propres choix. Le matin, quand je me lève, je cherche des vêtements qui me plaisent à moi, et pas à la personne qui devrait partager son avis avec moi. Je me maquille si je le souhaite, le soir je regarde le film que je veux, je mange à l’heure que je veux et si j’en ai envie.

Je ne dépend de personne, et je revis ! & je n’ai pas honte d’être seule à mon âge !

C’est super brouillon comme « chronique » ou coup de gueule. Appelez ça comme vous le souhaitez. Tant que le message y est, c’est le principal.

La vérité, c’est que j’ai retrouvé la personne que j’ai pu être avant d’être dépendante sentimentalement. Je suis donc prête pour un nouveau départ, avec ou sans homme dans ma vie. Et même s’il y avait quelqu’un, ça changerai quoi ? Hein ?

Je suis enfin consciente des erreurs que j’ai pu commettre dans le passé. Je ne souhaite plus dépendre d’une personne quelconque qui s’autorisera à détruire ma vie et ce que j’ai construis 🙂

Je vous prévient d’avance, je ne vais pas relire cet article. Je vais le poster tel quel. Pour que le monde sache que je me porte bien, que j’ai un sourire de dingue, et que je suis resplendissante en ce moment. Votre négativité ne m’atteindra pas !

 

3 réflexions sur “Laissez-moi tranquille

  1. Tu n’as pas à te justifier ! Après ca me perturbe un peu que ta famille dise ca alors que la mienne (enfin mes frères) c’est plutôt t’es très bien toute seule ! ^^’
    Du moment que tu es heureuse comme ca. Etre seule n’est pas une tare. Bien au contraire.
    Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

Petit message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s